Adhérez en ligne !
 
 
 
 
 
 
 

 Organisation mondiale du travail : Femmes d'affaires et femmes cadres: une montée en puissance ... Revue de presse  Najat Vallaud-Belkacem et Marie-Laure Sauty de Chalon: parité, le compte n’y est pas !

Une nouvelle et vaste étude vient confirmer les conclusions des travaux de la neurobiologiste Cartherine Vidal sur l'invalidité des discours sur les différences cognitives entre femmes et hommes.

Dans "Cerveau rose, cerveau bleu, les neurones ont ils un sexe ", Lise Eliot, professeure à Harvard combat, arguments scientifiques à l'appui, toutes les idées reçues sur une prétendue différence des genre inscrite dans la morphologie ou le fonctionnement du cerveau. Mais ce qu'elle met en évidence, en convoquant les travaux d'une de ses collègue sociologue de l'Ohio, c'est que les stéréotypes sexistes ont le cuir aujourd'hui plus dur que dans les années 70: Il semblerait que l'on soit moins prompt à remettre en question ses préjugés sur les femmes et les hommes aujourd'hui qu'on l'était il y a 40 ans. Refus d'égalité dans les mentalités ou expression d'une forme de besoin collectif d'en faire évoluer les perceptions et les discours à la mesure des mutations sociales, culturelles et générationnelles récentes ?

Ici, un lien vers un article qui reprend les idées principales du livre

 

 

 
 

Retour