Adhérez en ligne !
 
 
 
 
 
 
 

La cité des sciences et de l'industrie recherche des ingénieures pour dévoiler les dessous de projets / objets industriels Actualités Home Observatoire pour lutter contre les Violences Sexuelles et Sexistes dans l’Enseignement Supérieur

Rencontre Najat Vallaud Belkacem Ipsos 0919C’est avec un immense plaisir, que j’ai pris part à la réunion organisé par Najat Vallaud-Belkacem le 20 septembre, dans les locaux d’Ipsos, au sein duquel cette ancienne Ministre travaille maintenant. La plus grande part de la délégation du Global Summit of Women 2019, à Bale (Suisse) était réunit autour d’elle, en en particulier la délégation de Femmes Ingénieurs : @Isabelle Valentin, @Milene Guermont, @Elisabeth Eude et moi-même. Une occasion de rappeler la fidélité de l’association Femmes Ingénieurs au #GSW, et de rendre hommage aux actions de sa Présidente @Irène Natividad. Ma première participation à ce GSW date de 2013, à l’initiative et à l’invitation de Najat Vallaud-Belkacem, alors Ministre des Droits de femmes. L’année suivante, nous avions la fierté d’accueillir le GSW à Paris, grâce à l’engagement de Najat Vallaud-Belkacem, et pour ma part le plaisir de m’engager au sein du comité d’organisation, secondée par l’équipe de Femmes Ingénieurs.

Il reste beaucoup à faire, mais force est de constater qu’aiguillonnée par des initiatives comme le GSW, qui donne l’occasion de partager les meilleurs pratiques des différents pays dans le monde, la France a fait des progrès. La récente loi de @Muriel Penicaud sur l’index égalité Femmes-Hommes a fait l’admiration des participantes au GSW à Bale et la France a reçu une standing ovation. Un vrai moment de fierté pour moi au mois de juillet.

Un grand merci à Najat Vallaud-Belkacem, à l’origine de ces relations nouées entre les différents réseaux français engagés pour plus d’égalité entre les femmes et les hommes et pour ce qui me concerne pour plus d’égalité dans les métiers scientifiques et techniques.

Nous avons évoqué comment l’égalité femmes-hommes pourrait contribuer positivement à apporter des réponses aux enjeux climatiques. C’est l’un des sujets portés par Najat Vallaud-Belkacem, qui explique que si les femmes sont les principales victimes du réchauffement climatique, elles pourraient également être porteuses de solutions.

Femmes Ingénieurs et moi-même, ne pouvons qu’être motivées par cette perspective, d’autant plus que le secteur de l’environnement est l’un de ceux qui intéressent le plus les élèves ingénieures, les filles étant quasiment à parité avec les garçons.

Encore merci pour ce moment emprunt de sens et de convivialité !

Aline Aubertin, Présidente

 

Retour