Adhérez en ligne !
 
 
 
 
 
 
 

Femmes Ingénieurs partenaire du concours Ingénieuses 2019 de la CDEFI  Actualités Home Réunion du Collectif Ensemble Contre Le Sexisme le 9 janvier

"L’Usine Extraordinaire s’est installée au Grand Palais, à Paris, pendant 4 jours du 22 au 25 novembre 2018, pour inviter petits et grands à plonger dans une réalité hors du commun… pour découvrir que tout ce qui fait leur quotidien est le produit d’une usine ancrée dans le futur."
 
Retour sur ce formidable événement !


Femmes Ingénieurs était partenaire de l'Usine Extraordinaire avec comme objectif de faire découvrir au grand public les facettes de l'Industrie au sein de 4 univers : Connecter, Fabriquer, Inventer, Partager. Au cœur de ce grand événement, notre association a proposé au public de découvrir des parcours inspirants d'ingénieures et à ses adhérentes de valoriser leur enthousiasme pour leur métier !
Nos représentantes ont partagé leur passion pour leur métier dans les domaines des dispositifs médicaux, des matériaux, de l'industrie pétrolière, de l'industrie automobile et même plus inattendus : les nouveaux modes de travail, art et technologies...

 

image 1

Noémie Lecoeur (GE Healthcare) a présenté son métier d’ingénieure dans les sondes échographiques, devant un public avec de nombreux étudiants et étudiantes : « La présentation fût interactive et visuelle grâce au matériel que j’ai fait passer dans les rangs et les images de l’échographe montrant mon cœur en mouvement. Les élèves m’ont posé des questions très intéressantes, sur la technologie des ultrasons mais aussi sur le fait d’être une femme travaillant dans un monde d’hommes. Les lycéennes de Terminale S ont questionné mon parcours d’étude, c’est un sujet très important et d’actualité pour elles … En effet la créativité du métier d’ingénieur s’applique partout, pour développer de nouveaux produits, des nouvelles applications aux produits déjà existants ainsi que pour améliorer ceux-ci en termes de qualité et de coûts. J’espère que grâce à cette intervention l’idée de métier scientifique va grandir dans l’esprit de ces jeunes. Je suis sûre que leur curiosité a été piquée et que le métier d’ingénieur.e leur semble désormais moins inaccessible. »

image 2

 

Valérie Cornetet (Créatrice d'innovation et fondatrice de CI-3C Expertise) : « Le lieu est magique : une usine au Grand Palais, à côté de la FIAC ou de Monumenta de Buren ! On place de nouveau l’Usine au cœur de notre économie. Et oui il faut attirer les talents et tous les métiers rencontrés dans cette usine 4.0 sont tous passionnants. Alors j’ai montré des objets de tous les jours : des jouets à la voiture, de l’avion au robinet, de l’espace à la tablette … des pièces de lego, des vis ou des tournevis …  J’ai expliqué qu’au départ, il y a des inventeurs fous et des femmes d’exception comme Ada Lovelace pour imaginer tous ces objets, des ingénieurs et ingénieures pour les concevoir… Et qu’il fallait des hommes et des femmes, en équipe avec toute leur intelligence … Et qu’il faut des USINES pour relever tous les défis de demain, et ces USINES elle peuvent aujourd’hui être en France ! Que j’ai adoré travailler pendant 15 ans dans des usines, en tant que jeune Ingénieure. Que le monde change, que les transitions sont en marche. Donc pour construire le monde de demain, nous devons inventer les lieux qui le fabriquent, ici. »
 

image 3

 

Magali Anderson, Directrice groupe Sante Sécurité chez LafargeHolcim et lauréate du prix de de la Femme de l'international aux trophées des femmes de l'industrie. Elle a raconté comment tout a commencé pour elle, en partant à 22 ans, au Nigeria, travailler sur plateforme de forage pétrolière, en pleine mer, seule femme au milieu de 80 hommes. Une aventure tellement « extraordinaire » qu’elle en a écrit un livre « la Pétroleuse »  Elle a continué sa carrière en travaillant sur 4 continents, dans des pays aussi exotiques que l’Angola, l’Indonésie et la Chine. Elle a atteint des postes d’exécutives chez Schlumberger, dirigeant plusieurs milliers de personnes et gérant des P&L à 10 chiffres. Ainsi, Magali a partagé avec l’auditoire ses réflexions sur la place des femmes dans l’industrie et particulièrement dans des industries très masculines, encourageant toutes les jeunes femmes à tenter cette aventure.  « Le stand de l’Agora a permis un échange constructif avec les participants. Ce fut une excellente opportunité d’échanges avec les générations d’ « industriElles » à venir. »


Milène Guermont, ingénieure et artiste est intervenue plusieurs fois, pour parler de l’Industrie et l’Art, en présentant son parcours, ses œuvres et sa capacité à fédérer et à innover au travers des bétons innovants qu’elle a brevetés et qu’elle utilise dans ses œuvres. Elle conjugue art et technologie tel Leonardo da Vinci. « Mon bagage d’ingénieure est essentiel dans la conception de mes œuvres qui peuvent nécessiter le développement de technologies, l’utilisation d’outils industriels, ainsi qu'une certaine agilité dans le management de plusieurs centaines d’hommes, l’obtention d’autorisations exceptionnelles comme pour l’installation de mon œuvre PHARES de 30 m de haut à côté de l’obélisque de la Concorde. Dix ans après avoir exposé BARREL - barrique en Béton Polysensoriel qui émet le bruit de la mer quand on l’effleure, - au Grand Palais pour Art Paris, c’est toujours avec joie que j’interagis avec le public dans cette architecture de l’ingénieur Eiffel qui illustre bien qu’innovation, finesse et art peuvent être les ingrédients d’une recette réussie, d’une beauté intemporelle… »

image 4

 

Fatima Bakhti a traité le thème des nouveaux modes de travail dans l’industrie, en présentant des solutions afin de « travailler efficacement dans une entreprise où le bien-être, l’innovation, la formation continue font partie de l’ADN ».
Fatima Bakhti est Directrice de Transformation Globale chez Nokia. Forte de son expérience d’Ingénieure en Recherche, Développement, Production, Services aux Clients, et Gestion des affaires, elle dirige actuellement  des programmes de transformation, dans le Monde. Ses activités visent à re-inventer l’entreprise, la façon dont les femmes et les hommes, les organisations, la technologie et les écosystèmes se connectent au sein de l’entreprise. « En organisant des présentations à l’Agora, l’Usine Extraordinaire a placé l’humain au cœur de l’Industrie. Durant deux séances, c’est exactement le sujet que j’ai partagé avec les visiteurs : plaçons l’humain au cœur des organisations et des entreprises, les axes pour travailler efficacement, développer le bien-être, innover et se former en continue. Ce furent de très belles séances, avec de belles rencontres.  Le public était divers et à travers les échanges nous pouvions constater que le sujet sur lequel nous échangions était universel : il concerne toutes les entreprises et tous les âges »

image 6

 

Fanny Langevin, Responsable du support technique aux Clients chez ArcelorMittal, a partagé son expérience des métiers de la fabrication d’aciers. A partir d’une série de photos mettant en valeur les procèdés à chaud, elle a décrit les étapes de fabrication sur un mode interactif avec le public. Les questions des personnes présentes ont permis d’aborder des thèmes aussi divers que l’économie circulaire, le métier d’ingénieur, le recyclage des matériaux ou la production d’acier au moyen âge.

image 7


L’usine extraordinaire a rassemblé de très nombreux visiteurs, de tous âges, enfants inclus. Une de nos adhérentes venue en famille témoigne de son intérêt et de celui de sa famille pour cette visite : « Les univers  Connecter et Fabriquer nous ont particulièrement intéressés. C’est une vraie réussite d'avoir réussi à capter tous les âges avec des expériences notamment avec les lunettes 3D, les nouvelles technologies et l'espace d'escalade. »


Anne de Cagny Vice-Présidente et cheffe de projet pour Femmes Ingénieurs, Milène Guermont, en charge des relations internationales et Aline Aubertin, Présidente étaient invitées au Cocktail inaugural le vendredi soir.

C’était une occasion de rencontrer Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’état auprès du Ministre de l’économie et des finances, pour lui présenter les actions de Femmes Ingénieurs.
image 8 

Crédit photo : Ministère de l’Economie et des Finances

 

Du fait des évènements se déroulant sur les Champs Elysées et des violences provoquées par les gilets jaunes, l’usine extraordinaire a été fermée le samedi 24 novembre. Aline Aubertin, notre Présidente devait participer à une table ronde dans le Dôme, sur  « L’égalité des chances dans l'industrie», avec Vincent Baholet, Délégué Général chez FACE, Catherine Tripon, Directrice Développement-RSE-Diversité chez FACE et Anne Valleron, CFE-CGC. Certes une occasion ratée de parler de tout ce que fait notre association pour l’égalité des chances, en particulier pour les femmes.
Ne boudons pas notre plaisir, même avec une journée de moins, c’était un très bel événement qui nous a largement permis de valoriser la place des femmes ingénieures dans l’industrie.


Un grand merci à Anne de Cagny, qui a piloté ce projet pour notre association !

 

Pour plus d'informations : https://www.usineextraordinaire.com/evenement-usine-grand-palais/

 

Retour