Adhérez en ligne !
 
 
 
 
 
 
 

J-30 Appel à candidatures : Bourses FRANCE L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2018 Actualités Home 25 propositions pour accélérer la mixité femmes-hommes

Alors que les derniers arbitrages sont en cours pour la réforme du baccalauréat, l'UPSTI (Union des Professeurs des Sciences et Techniques Industrielles) se mobilise pour déployer la spécialité Sciences de l’Ingénieur à tous les lycées généraux pour promouvoir les carrières scientifiques et techniques, et leur féminisation

Pour diverses raisons sociologiques, le lycée général comporte davantage de jeunes filles. Leur proportion est de 56%  en 2016. Dans les filières générales qui permettent ensuite d’intégrer une école d’ingénieur elles sont 47%  en filière scientifique contre 17%  dans les filières scientifiques et techniques du lycée technologique d’après les repères et références statistiques de l’Education Nationale. Les orientations prises par cette réforme concernent donc davantage les jeunes filles et peut avoir des impacts sur le processus de féminisation des carrières scientifiques et techniques engagé en France surtout si la spécialité Sciences de l'Ingénieur était réservée demain aux lycées technologiques.

Découvrez ici la tribune publiée par l'UPSTI.

 

 

Retour