Adhérez en ligne !
 
 
 
 
 
 
 

EQUAL PAY DAY Actualités Home Le Serment de Paris 8 mars 2017

Nous étions invitées le mardi 7 mars  à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes par le président Claude Bartolone et la Délégation aux droits des femmes présidée par Catherine Coutelle qui ont organisé un colloque, sur le thème "Qui sont les nouvelles féministes ?"

 

− avec les interventions des membres de : 

 La Fondation des femmes  représentée  par sa présidente Anne-Cecile Mailfert qui dénonce un paradoxe où la visibilité des réseaux  féminins s’accroit mais on observe une certaine haine à travers des image diffusées et la réaction face à cette haine semblent parfois mitigée.Or le scandale c’est quand on s’habitue au scandale disait Simone de Beauvoir. C’est pourquoi, la Fondation des femmes concentre son action sur le fait d’apporter des moyens aux associations tant financiers que juridiques,

 

 Le collectif Georgette Sand  qui s’attache à dénoncer les stéréotypes véhiculés notamment par les médias et la publicité , 

 

 

 Zéro Macho luttant contre le système prostitutionnel, 

 Paye ta shnek blog  créé » il y a 4 ans et qui a recueilli plus de 13000 témoignages de harcèlement  sexiste de rue,Collectif féministe contre le cyberharcèlement

 

 et Les Glorieuses. qui diffuse une News letter et son appel à la prise de conscience que les femmes n’étaient plus payées à partir du 7 novembre à 16h34  en considérant l’écart de salaires qui existe toujours en France entre les femmes et les hommes.

 

Belle occasion d’un passage de témoin entre générations féministes réunies ! Et belle représentation des nouvelles associations. Mais si  Catherine de Coutelle s’en félicite, elle formule une mise en garde sur  la diversité des approches qui est la force du réseau mais aussi le risque d’avoir une dispersion importante de ces réseaux.
À l'issue du colloque, le président Claude Bartolone a signé la convention d’engagement pour une communication publique sans stéréotype de sexe, en présence de Danielle Bousquet, présidente du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE).

 

Un moment fort pour Femmes Ingenieurs, tant les stéréotypes sont prégnants dans l'image des métiers d'ingénieurs. Nous remercions Catherine Lehen-Ferrenbach, Vice-Présidente, qui nous représentait.

 

http://www2.assemblee-nationale.fr/14/les-delegations-comite-et-office-parlementaire/delegation-aux-droits-des-femmes

 

http://presidence.assemblee-nationale.fr/activites/signature-de-la-convention-d-engagement-pour-une-communication-publique-sans-stereotype-de-sexe

 

 

colloque-DDF

Signature-DDF_V2

 

Retour