Adhérez en ligne !
 
 
 
 
 
 
 

« TECHNOLOGIE nom féminin » Exposition de l' Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers Actualités Home Communiqué de Presse et Synthèse:  Etude Sociologique de la situation des filles en école d'ingénieurs



Nos quatre associations: Femmes Ingénieurs, femmes et mathématiques, Femmes et Physique et Femmes & Sciences, représentantes des milieux scientifiques et techniques, travaillent auprès du MENESR et du MFEDF depuis des années.
Nous nous sommes réunies pour rédiger 17 propositions pour les candidat.e.s à l'élection présidentielle,
afin de garantir une amélioration de l'éducation des jeunes et aussi d'améliorer la mixité des métiers scientifiques et techniques, métiers encore trop asymétriques.
Nous souhaitons en particulier:
- Que la formation initiale et continue en sciences des professeur·e·s des écoles soit repensée dans le domaine des sciences;
- Faire un enjeu national de l’information des élèves, des professionnel·le·s de l’orientation, des enseignant·e·s et des parents sur les métiers scientifiques et techniques en montrant qu’ils conviennent tout autant aux filles qu’aux garçons;
- Veiller à la mise en place d’une politique de prévention des violences sexistes envers les jeunes femmes dans les filières d’étude où elles sont très minoritaires et garantir aux filles et aux garçons une égalité d’accès aux internats dans toutes les filières;
- Généraliser une formation initiale et continue sur l’égalité filles-garçons pour les enseignant·e·s et les conseiller·e·s d’orientation, et mettre en place et promouvoir une charte égalité pour les manuels scolaires, les livres et les productions multimédias destinés à la jeunesse
- Attribuer aux établissements d’enseignement supérieur publics un bonus de budget lié à leurs résultats en matière de parité.
Nos propositions seront adressées prochainement directement aux différents candidats.
Nous remercions Fanny Langevin, cheffe de projet pour Femmes Ingénieurs, dans cette élaboration.

 

Ci joint le détail de nos propositions

 

Après avoir pris connaissance de ces 17 propositions, elles ont reçu le soutien d'IESF, la  fédération des associaton d'ingénieurs, au sein de laquelle Femmes Ingénieurs représente les ingénieures et aussi de :

Cercle InterElles, Claudine Schmuck, Présidente du Groupe Informatique et Télécom Sciences Po Alumni, Politiq'ELLES, SupplementdElles, GEF (Grandes Ecoles au Féminin), Women in Leadership, la Commission Nationale Française pour l'UNESCO, Leader en elle, BPW (Business & Professional Women), Carol Lambert – présidente du comité Egalité Parité du Medef, association E-mma, le Centre Hubertine Auclert

 

Retour